Construire à basse consommation augmente la valeur de votre bien

La construction de logements à haute performance énergétique n’a pas pour seul intérêt d’être respectueux de l’environnement. Un public de plus en plus nombreux, une règlementation de plus en plus exigeante, un marché de l’immobilier qui s’accoutume… autant de facteurs qui font réfléchir sur la « nouvelle rentabilité » d’un secteur en pleine expansion, aussi bien pour les particuliers, qui ont actuellement l’opportunité de prendre le pas, et les agences immobilières qui perçoivent tout l’enjeu de la chose.

Quelle est réellement la « valeur verte » d’un logement à basse consommation ?

Une étude coordonnée par l’ADEME, le CSTB et le Cired a éclairé tous les aspects du gain de valeur que procure une basse consommation d’énergie. Au final, la conclusion est que, pour une maison individuelle neuve, le gain de respecter la RT 2012 plutôt que la RT 2005 est d’environ100€/m² SHON en plus-value immobilière ! Et pour un logement collectif, c’est autour de 60€/m² SHON.

Comment expliquer ce gain de valeur ?

L’explication tient d’abord dans la prise de conscience chez les particuliers de leur impact sur l’environnement et de l’ampleur de leur consommation dans un contexte où le prix de l’énergie est en constante augmentation. Les politiques publiques et la règlementation thermique 2012 ont aussi largement contribué à inciter constructeurs et acheteurs à se tourner vers le bâtiment à basse consommation. Au 1er janvier 2013, tenir compte de la RT2012 deviendra obligatoire dans la construction d’un bâtiment. Qui voudrait aujourd’hui investir dans une maison déjà dépassée à peine sortie de terre ? Les labels de performance énergétique tels que BBC-Effinergie, fiables, permettent une transparence du marché qu’apprécient les particuliers et que mettent à profit les agences en jouant sur les prix. Près de 20% des échanges actuels sur le marché immobilier sont dictés par la décision de vivre dans un habitat plus économe en énergie. Les aides fiscales et financières sont aussi avantageuses (PTZ+, Scellier BBC). Il apparaît qu’aujourd’hui, construire sans tenir compte de la RT 2012, bientôt obligatoire, n’est pas prudent ni rentable à long terme.

Un avenir vert

L’étude montre enfin à quel point les Français ont conscience que, dans un futur proche, l’immobilier devra être soumis à des contraintes énergétiques fortes. 61% des prochains acquéreurs se disent d’ailleurs prêts à payer plus cher pour acquérir un logement plus économe en énergie.

 Comme le souligne l’ADEME, « la valeur verte sera sans doute une composante incontournable des prix de l’immobilier dans les années à venir ». Alors prendre maintenant des dispositions pour l’avenir, c’est aussi un calcul coût/bénéfice avantageux. Mais construire à basse consommation au meilleur prix, ce n’est pas une tâche facile. En effet, s’il existe mille et une manières de construire à basse consommation ou conforme à la RT 2012, tout l’enjeu est de trouver LA meilleure manière pour VOTRE projet. S’adresser à un bon bureau d’études thermiques, qui vous aide à choisir en fonction de votre budget et de vos attentes et à faire certaines démarches complexes est une étape recommandée, qui fait souvent directement économiser de l’argent.

Laisser un commentaire