Tout comprendre sur la méthode TH-BCE 2012 – méthode de calcul de la RT 2012

La TH-BCE 2012 est une méthode de calcul règlementaire utilisée obligatoirement par les bureaux d’études thermiques qui souhaitent vérifier la conformité d’un bâtiment avec la règlementation thermique RT 2012. Concrètement, il s’agit d’un document de plus de 1000 pages regroupant toutes les règles de calculs thermiques à respecter dans le cadre de la RT 2012.

Pour que cela soit plus facilement utilisable, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) a regroupé toutes ces règles dans un moteur de calculs, sorte de logiciel rustique qui permet d’avoir une simulation de la performance énergétique d’un bâtiment, tout au long de l’année. En plus de vérifier que le bâtiment respecte la réglementation thermique 2012, la méthode TH-BCE 2012 permet de calculer divers données, telles que les déperditions en période hivernale, la répartition du Bbio par mois etc.

Les données d’entrée et de sortie de la TH-BCE 2012

Il est bon de rappeler que la RT 2012 s’articule autour de 3 exigences principales qui sont des exigences de résultat :

  • Nécessité d’une bonne isolation et qualité du bâti (indiqué par l’indicateur Bbio)
  • Exigence de faible consommation d’énergie primaire globale (le Cep)
  • « Confort d’été » correct lors de canicule estivale (le coefficient Tic).

La méthode TH-BCE 2012 définit donc les règles permettant de calculer ces trois indicateurs Bbio, Cep et Tic pour une construction donnée et ainsi, in fine, vérifier la conformité du bâtiment avec la RT 2012.

Le calcul est précis dès lors que l’ensemble des paramètres d’entrée ont été bien pris en compte : les éléments qui définissent le bâtiment (dimension exactes, surfaces, orientation, fenêtre, matériaux etc.), les équipements (système de chauffage, éclairage, ventilation…), et d’autres paramètres dits « d’intégration » (données météorologiques, altitude, scénarios d’occupation présumés…).

Des logiciels d’application pour assister les BET

Le moteur de calcul du CSTB étant assez indigeste, des éditeurs de logiciels privés ont développé des interfaces qui permettent aux bureaux d’études thermiques d’utiliser ce cœur de calcul de façon plus efficace. Ces logiciels (dit réglementaires) doivent être vérifiés et approuvés par le CSTB pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’erreur dans leur calcul.

Réalisez une étude thermique réglementaire RT 2012.

Laisser un commentaire